A A A
Village Historique  >  Traditions du village  >  Les Oliviers du Bout du monde

Traditions du village

Les Oliviers du Bout du monde




Ces derniers jours a eu lieu la première récolte d'olives des terrasses de la famille Ségala.


Guilhaum Segala a restauré les "faisses" plantées de vigoureux oliviers vénérables qui ont, hélas, été abandonnées au fil du temps et cela, depuis plusieurs dizaines d'années.


Retravaillée avec amour et obstination par Guillaume, la première récolte de ce nouveau millénaire a eu lieu tout récemment dans la combe de Gellone.


Cet évèment historique a donné lieu à un ramassage dit à l'ancienne, dans la montagne de St Guilhem, et a réuni la famille Segala, des amis, des voisins, des habitants du village très attachés à ce terroir exceptionnel.


Les olives d'origines biologiques ont été acheminées au pressoir, où une action de pressage privée a eu lieu pour cette exclusivité de production bio d'huile d'olive. Cette première récolte conséquente laisse présager un avenir radieux pour les oliviers du Bout du monde.


Ce qui fait l'originalité de cette production réside dans sa situation géographique entre terre et ciel, une position insolite.


Si le ramassage semble déjà une prouesse baignée dans le vertige et le vide, l'exploitation par Guilhaume Segala relève de l'exploit physique car défiant sans cesse les accidents de terrains, le denivelé et l'altitude.


Mais tout cela semble bien vite oublié, car le cadre unique du Cirque l'Infernet, réconforte par un panorama exceptionnel l'homme du pays qui a réalisé cette restauration d'olivettes plus par passion que par profit.


Le produit de cette récolte, cette huile biologique, se présente à la hauteur de ce paysage subtil où tout est ordre et beauté. L'huile de la terre et de la patience du travail ravit bien au-delà son producteur : tous les habitants du village se réjouissent d'une telle entreprise qui réveille des pratiques anciennes presques oubliées. Une huile aux saveurs exceptionnelles.


La résurrection des olives du Bout du monde contribue ainsi au développement durable, voire concret des Causses et Garrigues. Longue vie à cette entreprise qui participe à la pérenité de la planète dans la douceur harmornieuse et féérique du grand site.